11 juin

2 min de lecture

Les signaux d’apaisements chez le chien

Qu’est-ce qu’un signal d’apaisement ? 

Contrairement à nous, nos amis les canidés ne communiquent pas verbalement, mais grâce à un langage corporel. En effet, leur sens de l’observation étant bien plus développé que le notre, c’est ainsi qu’ils expriment leurs émotions : joie, peur, inconfort, etc.

Les signaux d’apaisement sont tous les comportements que va émettre le chien en cas de situation inconfortable pour lui afin de le signaler à son entourage. Il est donc important pour nous humains, de connaître ces signaux afin de respecter l’aisance de notre boule de poils. Cela permet également d’avoir des réactions adaptées aux situations et éviter que celles-ci dégénèrent (souvent vers une agression en raison de l’incompréhension).

Pourquoi le chien utilise-t-il des signaux d’apaisement ?

Contrairement à ce que certains pourraient penser, le chien n’aime pas le conflit et essaye de l’éviter le plus possible ! Ces fameux signaux émis lors de situations inconfortables l’aident à retrouver son calme et à apaiser le chien/humain responsable du stress ( lorsque le chien ou l’humain en face comprend les signaux).

Si les signaux sont ignorés, et ne permettent pas de calmer l’individu stressant, le chien peut alors montrer des signaux de menace ou d’attaque. Il est donc très important de savoir identifier ses comportements afin d’éviter une catastrophe !

Exemple : Je viens caresser un chien. Le chien détourne la tête, se lèche la truffe, se met à bailler subitement (signaux d’apaisements). Je le trouve trop mignon et continue de le caresser. Le chien me mord.

Et le pire dans l’histoire c’est que je n’ai pas compris pourquoi, parce que je ne connais pas les signaux ! Alors que le chien avait très clairement montré son inconfort vis à vis de mes caresses !

Je ne le répéterai donc jamais assez : apprenez et soyez attentif au langage de vos boules de poils !  Car dans la majorité des cas de morsures, c’est l’humain qui n’a pas su comprendre l’animal et l’a poussé à bout !

Ok c’est bien joli tout ça, mais quels sont les signaux d’apaisements ? 

Il ne me sera pas possible d’énumérer tous les signaux qui sont bien trop nombreux. Je vais cependant répertorier ici les plus fréquents et ceux qui sont, généralement, les moins compris par l’humain.

  • Le chien se lèche la truffe ou les babines assez rapidement :

 Ici, le chien exprime un stress ou un inconfort de la situation qu’il est en train de vivre. Ce signal est très commun et assez peu connu encore. Il est indispensable de le prendre en compte, surtout lors de vos contacts avec l’animal ! Si celui-ci n’est pas compris, il peut amener par la suite à des comportements d’agacement ou d’agression. Comme montrer les dents ou mordre.

 

Exemple : L’enfant court et crie dans la maison à coté du chien. Le chien n’est pas à l’aise avec la situation et,  prévient de cet inconfort par de petits léchages de babines répétés. 

  • Le chien renifle, s’ébroue ou se gratte :

Ces comportements ne signifient pas toujours un inconfort bien évidement. Ils sont à étudier en fonction du contexte présent. Mais ils sont à prendre en compte également car peuvent eux aussi montrer le malaise de votre chien. Souvent exprimés en présence d’inconnus, ces comportements lui permettent (en plus de montrer un inconfort) de se calmer et de se rassurer.

Exemple : La balade est terminée, il est temps de remonter dans le coffre de la voiture. Mon chien n’aime pas la voiture et est donc dans une situation inconfortable. Il renifle le sol puis se gratte en ralentissant le pas.

  • Le chien baille :

On pourrait aisément penser que si le chien baille, c’est qu’il est fatigué. Mais ce constat n’est pas toujours vrai ! Le bâillement n’est pas toujours un comportement synonyme de fatigue. Il peut aussi signifier un inconfort face à une situation ou exprimer l’ennui de l’animal.

Exemple : Je gronde mon chien. Situation d’ inconfort. Il baille.

  • Le chien détourne les yeux, la tête, le corps ou s’éloigne :

Dans ses situations, le chien cherche à fuir. Il ne veut pas être dérangé. La vidéo qui illustre ce comportement montre très bien une incompréhension par l’humain.e du langage canin. En effet, le chien détourne la tête après une caresse, et l’humain.e l’oblige à revenir pour continuer les « câlins ». Ce genre de situation peut très vite dégénérer ! Ici le chien n’est pas consentant et aurait donc des raisons de le manifester plus violemment si les signaux passifs ne fonctionnent pas.

Exemple : Je caresse mon chien mais il n’en a pas envie. Le chien est en inconfort. Il détourne la tête ou s’en va.

  • Le chien se fige :

Le fait de se figer exprime une peur assez forte ou une anxiété vis à vis de la situation. Ce comportement lui permet d’analyser plus précisément ainsi que de s’auto-apaiser. Le but est d’essayer de calmer le ‘’danger” de façon passive.

Exemple : On aperçoit un chien  au loin en balade. Le chien est en inconfort, à peur ou est anxieux. Il se fige.

Vous l’aurez compris, pour déchiffrer votre chien, il faut l’observer. Quelle posture adopte-t-il ? Quelle est la position de sa queue ? Quelle est son expression (au niveau des oreilles, de la gueule et des yeux) ? Que signifie ses mouvements ou sa façon de marcher ?

Voila les questions que vous devez vous poser à chaque fois que vous entrez en interaction avec lui ! Si vous avez des enfants, il est très important de toujours surveiller leurs interactions avec un chien. Apprenez-leur également à repérer ces comportements pour limiter tout risque d’accident ! Plus votre observation sera fine et plus il sera simple pour vous de comprendre votre animal. Ce qui va grandement vous aider à construire une relation de confiance avec lui.

113 vues

Laisse moi un commentaire juste ici...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *